Selon Gabrielle Homans, la propriétaire du bloc depuis quatre mois, l’incendie pourrait être d’origine électrique.

Un logement de la rue Beaudry est la proie des flammes

Un appartement situé au quatrième étage dans un bloc de 40 loyers a été la proie des flammes, dimanche après-midi. Une quarantaine de personnes ont dû être évacuées.

Le voisin de l’appartement incendié, qui a préféré taire son nom, affirme que la fumée s’est propagée rapidement. « J’ai ouvert la porte et j’ai vu que ça se passait dans l’appartement à côté. J’ai pris mon chat et mon portefeuille. Quand je suis sorti, le corridor était plein de fumée toxique. Je suis sorti en échappant mon chat deux ou trois fois », indique-t-il, montrant les marques que son animal lui a infligées.

« Quand le concierge m’a proposé de mettre mon chat dans son véhicule, toute la pression est partie, poursuit-il. C’est de l’émotion. »

Il s’agit d’un deuxième incendie en quelques mois dans ce bloc, selon le locataire. « Il y a environ deux mois, il y a eu un feu de chaudron au sous-sol. Ce sont des choses qui arrivent », commente celui qui habite ce logement depuis l’an 2000.

L’électricité possiblement en cause

Selon Gabrielle Homans, la propriétaire du bloc depuis quatre mois, l’incendie pourrait être d’origine électrique. « Les gars qui étaient dans l’appartement m’ont dit qu’une prise de courant avait pris en feu. Ils ont fermé le disjoncteur, mais le feu a eu le temps de se rendre jusqu’au matelas », affirme-t-elle.

Le directeur adjoint aux opérations au Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Daniel Gingras, ne peut pas confirmer la cause pour le moment. « Ça ne semble pas criminel pour l’instant, mais on débute l’enquête », mentionne-t-il.

Cependant, le feu a causé beaucoup de dommages. « Beaucoup de logements n’étaient pas occupés à notre arrivée, indique M. Gingras. On parle d’environ 200 000 $ de dégâts. Un appartement a été vraiment impliqué, pour le reste, on parle de nettoyage. Les passages ont été contaminés par la fumée et il y a eu un peu d’eau dans le logement sous celui qui a été impliqué. »

Quatre personnes ont été transportées vers l’hôpital, incommodées par la fumée.

La majorité des locataires pourront reprendre possession de leur appartement dimanche soir. « Les locataires des trois premiers étages vont possiblement pouvoir réintégrer leur logement en fin de journée », résume M. Gingras.