Une colonne de fumée dense s’échappait du brasier lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux de l’incendie, lundi matin à Stanstead-Est.

Un incendie ravage une autre ferme

Les incendies en milieu agricole se multiplient en ce début d’année 2018 en Estrie. Lundi matin, un autre bâtiment de ferme a été détruit par les flammes.

L’incendie a ravagé l’étable d’une ferme laitière de la route 143, à Stanstead-Est, près de la frontière américaine. Il s’agit du quatrième sinistre du genre à survenir dans la région en quelques semaines.

Il était un peu dépassé 7 h lundi matin quand les pompiers de Stanstead ont reçu un appel concernant un incendie au 1250 de la route 143, non loin du chemin Curtis.

La colonne de fumée était visible à des kilomètres à la ronde, selon le chef du Service incendie de Stanstead, Christopher Goodsell. À l’arrivée des pompiers, le feu avait pris place dans une bonne partie de la grange.

« J’ai immédiatement fait appel à nos confrères de Derby Line et aussi un camion-citerne des pompiers d’Ayer’s Cliff », raconte-t-il.

« Nous avions environ une dizaine de camions sur place. Parce qu’il a fallu transporter beaucoup d’eau pour combattre l’incendie. »

M. Goodsell évalue à une dizaine le nombre de vaches qui ont péri dans l’incendie. « Les propriétaires des lieux étaient dans l’étable quand le feu a pris. Ça commençait à sentir la fumée. »

« Ils ont pu commencer à évacuer les animaux. Nous les avons aidés en arrivant. Des voisins sont aussi venus aider. »

La grange qui contenait du foin à l’étage est une perte totale, ajoute le chef pompier. Plusieurs appels ont été faits au 911, dit-il, car le feu était visible de l’autoroute 55. La ferme en question est située à quelques kilomètres de Stanstead.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a fermé la route 143 dans les deux directions, lundi avant-midi, en raison de ce violent incendie.

Un trouble électrique pourrait être en cause dans cet incendie.

Quatre incendies en un mois

Rappelons que depuis quelques semaines, la région a été le théâtre d’incendies violents dans le monde agricole.

À la mi-janvier, un spectaculaire incendie a eu lieu dans le Canton de Potton. Cette fois, 150 animaux de boucherie avaient été sauvés de justesse. Le feu survenu dans une ferme du chemin du Monastère a nécessité la participation des pompiers provenant d’une dizaine de services d’incendie, dont des États-Unis.

Le 27 janvier au soir, un incendie s’est déclaré dans une grange du chemin Beloin à Coaticook. La structure abritant près de 300 de vaches est une perte totale. Une partie du bétail a pu être sauvée.

Une ferme du chemin Lessard à Dixville a été détruite par les flammes le 4 février dernier. Environ 80 bêtes ont péri dans cet incendie. Une trentaine de pompiers de Coaticook, de Beecher Falls et de Compton ont été appelés vers 9 h 30 pour combattre le brasier.

C’est sans compter qu’à la mi-décembre, un violent incendie a entraîné la mort de quelque 150 vaches et causé pour plusieurs centaines de milliers $ de dommages dans une ferme de Saint-Herménégilde.