Un homme et une femme qui se trouvaient dans de mauvaises postures dans l’eau au milieu de la rivière Saint-François en ont été sortis, mardi soir, par les pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke.

Un homme et une femme sauvés des eaux de la St-François

Un homme et une femme qui se trouvaient dans de mauvaises postures dans l’eau au milieu de la rivière Saint-François en ont été sortis, mardi soir, par les pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS).

Un témoin, qui a entendu crier « à l’aide » vers 20 h, a alerté la centrale d’urgence 9-1-1.

« Nous avons déployé deux casernes qui comptent sur une équipe de sauvetage nautique. Ils ont remonté la rivière jusqu’aux deux personnes qui se trouvaient dans la rivière », explique le chef aux opérations du SPIS, Lee Hansford.

C’est l’homme qui tentait de traverser la rivière à la nage, un peu en amont du pont Joffre qui enjambe la rivière, qui a été le premier à se retrouver en difficulté.

Devant cette situation, une femme a tenté de lui venir en aide, mais elle s’est aussi retrouvée dans une position problématique.

« La femme est restée prise dans la boue. Elle n’était plus capable d’avancer, mais elle a été secourue par les pompiers. Quant à l’homme, il a réussi à s’accrocher à une roche. Les pompiers ont réussi à le rejoindre à temps parce qu’il commençait à être exténué », indique le chef Hansford.

Les deux personnes secourues ont été transportées au CHUS pour des vérifications de santé.

C’est à partir d’une descente de bateaux près du garage municipal que les pompiers ont placé leur embarcation à l’eau.

« La section où le sauvetage a été réalisé est difficilement navigable. À certains endroits, il n’y a pas assez d’eau ce qui peut endommager les hélices des moteurs, alors qu’un peu plus loin le courant est très fort », signale le chef Lee Hansford du SPIS.

Le Service de police de Sherbrooke a aussi participé à cette intervention de sauvetage sur la rivière Saint-François.