Un homme et une femme arrêtés pour des dossiers d’introduction par effraction

Des dossiers d’introduction par effraction survenus en Estrie pourraient être réglés avec l’arrestation récente d’un homme et d’une femme en Montérégie.

Samedi, le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec (SQ), en collaboration avec la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent, a procédé à l’arrestation de deux suspects, à Beloeil.
Steven Lavigne, 25 ans, de Drummondville, a comparu lundi au palais de justice de Saint-Hyacinthe pour être accusé d’introduction par effraction. Une femme de 20 ans a également été arrêtée et comparaitra ultérieurement.
Les deux suspects ont été localisés près du lieu d’une introduction par effraction survenue dans un restaurant de la rue Duvernay, à Beloeil, au cours de la nuit du 27 janvier, note un communiqué de presse de la SQ.
Les policiers ont également réalisé une perquisition à Drummondville ainsi que dans un mini-entrepôt à Granby où divers items ont été saisis qui pourraient permettre résoudre une vague d’introductions par effraction commise récemment en Montérégie, en Estrie et au Centre-du-Québec.
Lavigne reviendra devant la cour vendredi, à Saint-Hyacinthe, mentionne Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie. C’est à ce moment qu’on saura si d’autres accusations seront portées contre lui en rapport à ces introductions par effraction.