Christian Ménard

Un Hells de Sherbrooke persona non grata au Mexique

Un Hells Angels lié au chapitre de Sherbrooke serait persona non grata au Mexique.

Christian Ménard aurait été refoulé à la frontière du Mexique en novembre 2016, rapporte La Presse jeudi matin.

Une dizaine d'individus, membres, ex-membres et relations des Hells Angels du Québec auraient été refoulés à leur arrivée dans un aéroport du Mexique ou de la République dominicaine, l’an dernier et cette année.

Le Mexique et la République dominicaine sont considérés comme des plaques tournantes de l'importation de cocaïne au Canada, ajoute-t-on.

En 2015, Christian Ménard figurait à la liste des motards en procès découlant de l'opération SharQc menée en avril 2009 contre les Hells Angels du Québec. Un arrêt des procédures (nolle prosequi) avait toutefois été prononcé contre Ménard au début d’août.

Il était accusé du complot pour meurtres commis durant la guerre des motards entre 1994 et 2002, et du meurtre de Robert «Toute-Toute» Léger, un membre aspirant des Bandidos tué en août 2001 à Saint-Catherine-de-Hatley.