Un exhibitionniste mis hors circuit

Un exhibitionniste qui sévissait à Sherbrooke a été mis hors circuit cette semaine. Réjean Saint-Pierre a comparu, jeudi, devant le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec.

Il a été accusé d’exhibitionnisme au palais de justice de Sherbrooke.

Une peine minimale de 90 jours de prévue pour ce type d’accusation.

L’individu de 52 ans aurait exposé ses organes génitaux devant des enfants au cours des derniers jours.

Les gestes qui sont reprochés à Saint-Pierre auraient été commis dans le quartier Centre-Sud.

« Le suspect au gré du hasard, s’exhibait les parties génitales devant des enfants et des adolescents », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

L’individu qui possède des antécédents judiciaires en semblable matière a été arrêté mercredi par le SPS.

Réjean Saint-Pierre

La procureure aux poursuites criminelles Me Marilène Laviolette s’est opposée à la remise en liberté de l’accusé.

Réjean Saint-Pierre pourrait avoir fait d’autres victimes.

Après sa comparution au palais de justice de Sherbrooke, Réjean Saint-Pierre a regagné le quartier cellulaire. Une évaluation sur son aptitude à comparaître a été demandée.

C’est Me Marc-André Champagne de l’aide juridique qui défend l’accusé dans cette affaire.

Toute information concernant le comportement déviant de cet individu peut être communiquée au SPS au 819-821-5555.