Un autre individu surpris dans le bunker des Hells

Un autre individu a été intercepté alors qu’il se trouvait à l’ancien repaire des Hells Angels, jeudi avant-midi, dans l’arrondissement Lennoxville.

Les policiers de Sherbrooke ont reçu un appel d’un témoin disant avoir vu la présence d’un homme sur le site du bunker abandonné depuis 2009.

En arrivant sur place, les agents ont constaté qu’une entrée par effraction avait eu lieu dans l’immeuble bien connu, raconte Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Un homme de 36 ans connu des policiers a été arrêté, ajoute M. Carrier. Le suspect n’est toutefois pas relié au crime organisé. « L’homme avait commis des méfaits à l’intérieur », dit-il à La Tribune.

« Il n’y a rien à voler à l’intérieur du repaire. C’est complètement vide. »

L’homme devra faire face à des accusations d’introduction par effraction et de méfait.

D’autres incidents

Ce n’est pas la première fois que le repaire du club de motards est visité de la sorte.

En août 2011, deux hommes avaient été interceptés au repaire des Hells.

Un autre curieux avait décidé d’aller voir ce qui se passait de l’autre côté de la clôture du bunker de la rue Wellington Sud, en avril 2010.

Même chose en 2009, quand un individu s’est introduit par effraction à l’intérieur du repaire, quelques mois après l’opération SharQc qui avait mis le bâtiment sous ordonnance de blocage judiciaire.

C’est sans compter qu’en avril 2014 un cabanon situé dans l’enceinte du repaire des Hells Angels du chapitre de Sherbrooke avait été la proie des flammes.