François Lemieux de Weedon

Un an de prison pour un trafiquant : son employeur a plaidé en sa faveur

SHERBROOKE — Un homme qui a reconnu le trafic de méthamphétamine et de cannabis a été condamné à une année de prison, vendredi, au palais de justice de Sherbrooke.

François Lemieux de Weedon a été arrêté en possession d’une importante quantité de stupéfiants en décembre 2017.

L’homme de 55 ans avait en sa possession 1195 comprimés de méthamphétamine lorsqu’il a été arrêté par les agents de la Sûreté du Québec.

Les policiers ont aussi trouvé 15 kilos de cannabis en vrac de même que le matériel servant la transformation de cannabis en huile.

C’est une dispute entre collègues de travail qui avait mené à la dénonciation concernant François Lemieux.

« Je suis prêt à payer pour mes péchés », a mentionné l’accusé lorsqu’il s’est fait imposer sa peine par le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec.

Interrogé sur les conséquences de la consommation de méthamphétamine dans la population par le tribunal, Lemieux a semblé les minimiser.

« À votre âge, vous devriez connaître les méfaits de la méthamphétamine dans la société. Vous devez savoir comment ça empoisonne la vie des jeunes et des moins jeunes », a indiqué le juge Chapdelaine en imposant la peine.

Le juge a signalé que la peine n’était pas déraisonnable, mais clémente dans les circonstances.

« Son employeur communique avec moi régulièrement. C’est à la demande de son employeur que la peine a été reportée de trois mois. On vise la réhabilitation dans ce dossier », avait expliqué la procureure aux poursuites criminelles Me Émilie Baril-Côté.

La SQ s’est présentée chez lui le 13 décembre 2017 afin d’effectuer la perquisition.

Sa conjointe Marie-Josee Mateau a aussi reconnu une certaine participation dans cette affaire.

Me Karine Poliquin assume la défense des deux accusés.