Un incendie s’est déclaré dans un immeuble de plusieurs logements sur la 13e Avenue Nord dans l’est de Sherbrooke dans la nuit de jeudi à vendredi.

Trois locataires blessés lors d’un incendie sur la 13e Avenue

Trois personnes ont été blessées lors d’un incendie qui s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans un immeuble à logements de la 13e Avenue Nord à Sherbrooke.

Le feu a pris naissance vers 4 h 30 du matin dans un appartement du deuxième étage. L’occupant des lieux a été plus lourdement blessé par l’inhalation de la fumée, et a dû être transporté d’urgence à l’hôpital, tout comme les deux autres personnes incommodées.

À l’arrivée des secouristes, des locataires se trouvaient sur les balcons, ne pouvant sortir par les corridors, tellement la fumée était dense à l’intérieur, explique le pompier Rémy Beaulieu, chef de division aux opérations au Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS).

« Il y a eu plusieurs appels au 911 à 4 h 32. En arrivant, nous avons dû procéder au sauvetage de personnes se trouvant sur les balcons », note M. Beaulieu.

« En tout, 44 personnes ont été évacuées et ont été confiées aux gens de la Croix-Rouge. »
Le feu a nécessité une troisième alarme au 705 de la 13e Avenue Nord. Une trentaine de pompiers ont été dépêchés sur place.

La 13e Avenue a été fermée à la circulation entre les rues Terrill et des Jardins-Fleuris par les policiers de Sherbrooke.

Rémy Beaulieu

Le feu a été complètement maîtrisé vers 8 h, ajoute M. Beaulieu.

Plusieurs logements ont été endommagés par la fumée, et quatre d’entre eux ont été plus lourdement endommagés par l’incendie, notamment celui où le feu a pris naissance. Les dommages se chiffrent à quelques centaines de milliers de dollars, et sont surtout apparents à l’arrière de l’édifice.

Tout indique qu’un feu de cuisson est à l’origine des flammes. Une enquête a toutefois été ouverte, mentionne le chef Beaulieu. Vendredi matin, on ne retenait rien de criminel de la part du SPIS.

Rémy Beaulieu veut souligner le travail des membres de son équipe. Sans la réponse rapide des sapeurs, l’immeuble aurait été beaucoup plus endommagé. « Nous avons pu intervenir rapidement. La caserne numéro un est située tout près sur la rue Terrill », dit-il.

« Les gens qui vont circuler devant l’immeuble  auront de la difficulté à dire où a eu lieu le feu, car ce n’est pas très visible de l’extérieur », précise-t-il.