Tentative de fraude près d’Ayer’s Cliff

Est-ce que des fraudeurs voulant soutirer de l’argent à leurs victimes en proposant des bijoux en garantie sont actifs dans la région.

On est porté à la croire en apprenant le récit d’Alain LeClerc, un résidant de la région de Coaticook. Jeudi soir, M. LeClerc a eu affaire à un homme semblant en panne le long de la route 141 non loin d’Ayer’s Cliff.

L’homme au fort accent souhaitait qu’il lui donne de l’argent, au moins 100 $, tout laissant une impressionnante bague soi-disant en or en garantie. 

« Il répétait : ‘‘moi riche, moi Dubaï’’. Il disait qu’il avait perdu son argent et ses cartes de crédit », raconte Alain LeClerc, cadre au journal La Tribune.

« Je lui ai offert de l’amener jusqu’à la prochaine station-service pour aller chercher de l’essence. J’étais prêt à la lui payer. Il ne voulait pas. Il a enlevé sa bague et l’a mise dans ma main. Je ne la voulais pas. »

L’homme semblant être originaire du Moyen-Orient a ensuite offert de laisser en garantie un gros collier contre de l’argent. « Il disait qu’il avait faim. Je lui ai offert 10 $ pour qu’il puisse s’acheter quelque chose à manger. Il disait qu’il voulait au moins 100 $ », ajoute M. LeClerc.

« Il n’était pas violent. L’homme était bien habillé. J’ai décidé de quitter. Il ne voulait que de l’argent. » 

Vol par distraction

Cette histoire n’est pas sans rappeler un avertissement lancé cet été par la Sûreté du Québec (SQ) concernant un stratagème de vol par distraction. Les malfaiteurs proposent un bijou en le mettant sur les personnes et profitent de l’occasion pour voler des objets dans les sacs à main ou les portefeuilles.

Le stratagème consiste à ce qu’un ou des suspects entrent en contact avec une personne et tentent de la distraire en utilisant divers moyens, afin de commettre un vol sur elle ou dans son environnement immédiat. Les suspects ciblent l’argent, les cartes financières et les documents d’identité, précise la SQ.

À la SQ, on ne signale pas de cas de ce type de fraude dans la région au cours des dernières semaines.

Ce n’est que dans les minutes qui ont suivi qu’Alain LeClerc a réalisé qu’il avait probablement eu affaire à un fraudeur. Il a communiqué avec la SQ pour signaler la présence de l’homme stationné le long de la 141.

« C’est après qu’on y pense à une fraude », admet-il.

« J’ai vu dans mon rétroviseur qu’il essayait de faire arrêter d’autres voitures comme il venait de le faire pour moi. »

Ce n’est pas non plus sans rappeler des fraudes commises dans des stationnements de magasin grandes surfaces de la région, quand des personnes mal intentionnées ont tenté d’arnaquer des citoyens en utilisant différents stratagèmes.

+ Quelques exemples de distraction

Voici quelques exemples de distraction énumérés par la SQ : on interpelle les gens à pied en proposant un bijou en le mettant sur eux et on profite de l’occasion pour voler des objets dans leur sac à main. On les interpelle en prétextant qu’ils ont échappé de l’argent. Lorsque la personne vérifie son portefeuille, le suspect dépose le billet de banque « prétendument manquant » sur le portefeuille et subtilise une ou des cartes financières. On interpelle la victime alors qu’elle est au volant sa voiture stationnée, prétextant avoir besoin d’aide. Le fraudeur présente une carte routière, ou en montrant un billet de banque au sol prétendument échappé ou encore en désignant un portefeuille au sol. Dès que la personne sort du véhicule, un complice entre alors du côté passager pour subtiliser les cartes de paiement dans un sac à main laissé à la vue.

La SQ y va de quelques consignes de sécurité à observer quand on est interpellé par un inconnu à pied : on n’a aucune obligation d’interagir avec un inconnu; on doit garder une bonne distance avec la personne et ne doit pas la toucher; on doit prendre le temps de son environnement à savoir s’il y a d’autres personnes autour; ne jamais exposer son portefeuille ou tout autre objet personnel devant un inconnu.

On doit alerter un gardien de sécurité ou communiquer avec son service de police en cas d’insistance faisant craindre pour sa sécurité de la part de l’inconnu.