Stationnement la nuit : 149 constats distribués

Plusieurs automobilistes avaient omis de vérifier l’interdiction de stationnement dans les rues de la ville de Sherbrooke durant la nuit de jeudi à vendredi.

Les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke (SPS) ont distribué 149 constats d’infraction pour des véhicules stationnés dans les rues.

« On s’y attendait. Plusieurs ne surveillent pas l’avis d’interdiction de stationnement dans les rues la nuit, explique Samuel Ducharme, porte-parole du SPS. Il y avait une opération de déneigement en plus. »

« Habituellement, c’est davantage entre dix et 20 constats par nuit que l’on remet. »

Avant de laisser son véhicule dans les rues la nuit l’hiver, les automobilistes doivent s’informer auprès de diverses sources de la Ville de Sherbrooke. Par exemple, on indiquait sur son site web que de minuit à 7h, il y avait interdiction de stationner sur un chemin public le 4 janvier.

L’interdiction a été en vigueur les 21, 29 et 30 décembre, peut-on constater.

Lors de ces dates, peu de constats ont été distribués, fait remarquer M. Ducharme. « Nos patrouilleurs ont été plus généreux, disons », lance-t-il.

« Mais quand il y a de la neige qui tombe et que des opérations de déneigement sont prévues, il est important de vérifier si l’interdiction est en vigueur. »

L’amende pour les automobilistes fautifs est de payer 50 $ en plus des frais du constat.

À Sherbrooke, du 15 novembre au 31 mars, le stationnement de nuit dans les rues est interdit (de minuit à 7 h). Rappelons toutefois que certaines nuits de l’hiver peuvent faire l’objet d’une levée d’interdiction. On annonce la décision dès 16 h chaque jour.

En plus du site web de la Ville (sherbrooke.ca), on peut s’informer auprès de la ligne téléphonique au 819 821-5858 (message automatisé), de la page Facebook de la Ville de Sherbrooke et sur l’application Monsherbrooke.ca/app.