Le ou les auteurs des méfaits ont vidé le contenu de sept extincteurs d’incendie dans le temple situé à l’intersection de la route 249 et de la rue de l’Église à Saint-François-Xavier-de-Brompton.

Sept extincteurs vidés dans l’église de St-François

La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête à la suite d’une introduction par effraction suivie de méfaits à l’intérieur de l’église du village de Saint-François-Xavier-de-Brompton, près de Windsor.

Les actes de vandalisme ont été commis dimanche en fin d’après-midi pour camoufler un vol d’argent. Le ou les auteurs de ces méfaits ont vidé le contenu de sept extincteurs d’incendie dans le temple situé à l’intersection de la route 249 et de la rue de l’Église, se désole Daniel Veillette, président de la fabrique de l’endroit.

« Ils ouvert toutes les portes d’armoire de l’église à la recherche d’argent. Ils ont défoncé les banques des lampions et volé l’argent qui se trouvait dans des paniers », explique-t-il.

« Les personnes ont aussi défoncé deux tabernacles en pensant qu’il y avait de l’argent dedans. » 

La poudre blanche a recouvert une bonne partie des bancs et du plancher. Mardi et mercredi, des bénévoles ont dû mettre de longues heures à tout nettoyer.

Le ou les malfaiteurs ont même tenté d’allumer un feu à l’intérieur à partir d’une page retirée de la Bible. « Ils ont tenté de mettre le feu à trois endroits. Ils ont essayé d’allumer le feu à la Bible et dans la sacristie. Les trois fois, ça n’a pas marché. Il faut croire que notre église n’avait pas à être incendiée. »

« Ils ont pris des bouteilles de vin et ils les ont vidées. »

M. Veillette estime à 100 $ le montant que les malfaiteurs ont réussi à voler.

Du côté de la SQ, on confirme avoir reçu une plainte concernant une introduction par effraction et du méfait commis dans l’église.

Le ou les malfaiteurs ont même tenté d’allumer un feu à l’intérieur à partir d’une page retirée de la Bible.

Le président de la fabrique de la paroisse fait un parallèle entre cet événement et un autre survenu en mai 2013 à Windsor. L’église Saint-Philippe avait été incendiée. « C’est le même scénario », observe-t-il.

« Le feu avait été allumé pour camoufler un vol. »

L’église Saint-François-Xavier a été construite entre 1906 et 1908. Le lieu de culte contient des œuvres artistiques patrimoniales. Rappelons que son orgue, construit au début des années 1860 par Mitchell et Forté de Montréal, avait été restauré en 2015.

« Les voleurs ont monté à l’étage de l’orgue. Ils ont vu un panier avec de l’argent et n’ont pas été plus loin. C’est ce qui a probablement sauvé notre orgue », dit-il.

« Il reste des travaux de nettoyage à faire. Ils seront confiés à des travailleurs spécialisés. Il faut notamment nettoyer l’orgue. »

L’église sera prête pour l’office dominical, assure Daniel Veillette. On veut aussi être prêt pour accueillir les visiteurs en octobre, à l’occasion de la Balade des clochers, un parcours au cours duquel des églises estriennes dévoileront leurs trésors.

L’orgue sera aussi en vedette lors des Journées de la culture en Estrie, le 29 septembre.