Accusé de tentative de meurtre sur un membre de sa famille, Saad Amine Habboub continue à analyser son dossier.

Saad Amine Habboub analyse les offres

Accusé de tentative de meurtre sur un membre de sa famille, Saad Amine Habboub continue à analyser son dossier.

« J’ai eu des discussions avec la poursuite pour un éventuel règlement. Nous analysons les offres », a expliqué son avocat Me Ramy El Turaby lors du retour du dossier devant le tribunal, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke.

Au début des procédures judiciaires, Saad Amine Habboub avait été déclaré apte à faire face aux procédures judiciaires à la suite d’une première évaluation psychiatrique.

« J’ai fait des démarches pour un expert sur la responsabilité criminelle. Il y a eu une première expertise selon laquelle, il a des problèmes de santé mentale. Une contre-expertise demeure possible si nous ne trouvons pas de terrain d’entente pour un règlement », a expliqué Me El Turaby au juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec.

Cité à son procès

Habboub avait été cité à son procès sur les cinq chefs d’accusation de tentative de meurtre, de conduite dangereuse, de menaces, de voies de fait armées en utilisant une voiture et de port d’arme dans un dessein dangereux pour des événements de novembre 2017.

Il n’est pas possible de révéler l’identité de la victime au dossier.

Le dossier a été reporté au 14 septembre prochain.

C’est Me Laïla Belgharras qui représente le ministère public dans cette affaire.