La rentrée scolaire s’est déroulée sans anicroche, jeudi, aux abords des écoles sherbrookoises.
La rentrée scolaire s’est déroulée sans anicroche, jeudi, aux abords des écoles sherbrookoises.

Rentrée scolaire sans anicroche aux abords des écoles

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
La rentrée scolaire s’est déroulée sans anicroche, jeudi, aux abords des écoles sherbrookoises.

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) confirme que les automobilistes ont rapidement assimilé les consignes de sécurité.

« Il y avait eu une pratique de rentrée scolaire le printemps dernier après le confinement. Dans l’ensemble, la rentrée se déroule bien cette année. Rien de majeur n’a été signalé, non plus en lien avec les travaux sur le réseau routier », signale le porte-parole du SPS Martin Carrier.

Des patrouilleurs du SPS aidés de leurs collègues du support opérationnel ainsi que de ceux de la division de sécurité des milieux ont assuré le bon déroulement de la circulation et le respect du Code de la sécurité routière autour des écoles.

« En raison des règles sanitaires, le travail de la division de la sécurité des milieux a été modifié. Ils ne pouvaient pas se trouver sur les cours d’école, mais ils ont tout de même fait de la sensibilisation en périphérie », indique le porte-parole du SPS.

Le service d’ordre de la rentrée scolaire sera en place jusqu’au 11 septembre prochain.

« Les automobilistes sont appelés à reprendre leurs bonnes habitudes. Nous allons surveiller de près le stationnement dans les zones interdites près des écoles. La situation pourrait être problématique étant donné que plus de 1000 élèves ne disposent pas de transport scolaire cette année », souligne Martin Carrier du SPS.

Les policiers seront aussi attentifs au respect de la limite de vitesse de 30 km/h aux abords des écoles.

« Depuis l’an passé, les amendes sont doublées en zone scolaire », rappelle le porte-parole du SPS.

C’est un total de 128 constats d’infraction qui ont été remis aux automobilistes lors de la rentrée scolaire 2019. De ce nombre, 88 automobilistes avaient été arrêtés pour excès de vitesse dans les zones scolaires à la rentrée scolaire à Sherbrooke.

Le SPS avait effectué une surveillance intensive près des écoles primaires et secondaires du territoire en effectuant 121 opérations.