Renald Côté avait été arrêté en janvier dernier.

Renald Côté a quitté Magog et s'est installé à Sherbrooke

Celui qu'on a surnommé le «monstre de Magog», Renald Côté, n'est plus un Magogois.
Côté, qui avait été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur sa fille Isabelle sur une période de 17 ans et avait été condamné à 14 ans de prison en 2003, n'habite plus sur le territoire de la Régie de police de Memphrémagog (RPM), annonce le corps policier.
Lors des dernières semaines, il est déménagé sur le territoire du Service de police de Sherbrooke (SPS), selon Sylvain Guay, lieutenant à la RPM.
Renald Côté devra divulguer sa nouvelle adresse ainsi que ses occupations au SPS.
En mars dernier, il avait signé un engagement en vertu de l'article 810,1 du Code criminel afin de limiter au maximum les contacts avec les personnes mineures au cours des 18 prochains mois.
Rappelons que le 7 janvier dernier, Rénald Côté avait offert des bonbons à un enfant de 9 ans devant son domicile de la rue Stanley à Magog. Il a invité l'enfant à monter chez lui pour les lui remettre. Cet épisode a été relaté aux policiers de Magog, qui ont arrêté Côté.