L'homme recherché

Recherché pour des attouchements sexuels sur un jeune autiste

Un individu est recherché pour avoir fait des attouchements sexuels à un jeune homme autiste dans la salle de toilette de la bibliothèque Éva-Senécal à Sherbrooke.
Cet événement troublant est survenu mardi vers 13 h. Le suspect a empoigné les parties génitales de l'adolescent de 17 ans qui se trouvait aux toilettes.
« Le suspect d'environ 60 ans s'est présenté à la bibliothèque. Il a quitté immédiatement après avoir commis ces gestes. Tout s'est passé très rapidement », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme.
La victime de cette affaire a immédiatement avisé les personnes responsables de son groupe qui ont porté plainte à la direction de la bibliothèque et au SPS.
Le Service de police de Sherbrooke a publié une photo du suspect qui mesure environ cinq pieds, dix pouces et qui a les cheveux gris-blanc. Ce dernier portait des verres fumés, un pantalon gris ainsi qu'un chandail à manches longues mauve.
« Ce n'est pas un client régulier de la bibliothèque. Nous avons diffusé rapidement son signalement », indique le porte-parole du SPS.
Toute information concernant cette affaire d'agression sexuelle peut être communiquée à la division des enquêtes du SPS au 819 821-5544 ou à Échec au crime au 1 800 711-1800.
Justin Lyons
Justin Lyons s'est rendu
Le service de police de Sherbrooke (SPS) a procédé à l'arrestation de Justin Lyons, troisième et dernier suspect dans l'affaire de braquage de domicile, survenu dimanche soir dans arrondissement de Lennoxville
Lyons s'est rendu au palais de justice de Sherbrooke, en compagnie de son avocat.
Mercredi, le SPS avait lancé un avis de recherche dans le but de le retrouver.
L'homme de 20 ans a été interrogé et devrait comparaitre vendredi.
Depuis le début de cette affaire, le SPS croit qu'un autre individu a été impliqué dans l'affaire de braquage de domicile survenu dans un appartement de la rue Collège.
Il s'agirait du troisième suspect impliqué dans cette affaire, après Éric Moore et l'ex-conjointe de la présumée victime dans ce dossier. Les deux individus ont été arrêtés mardi.
Rappelons que le SPS soupçonne qu'un complot pourrait se cacher derrière cette affaire de braquage de domicile motivé par une histoire de vengeance.
Justin Lyons était recherché pour diverses accusations en lien avec cette affaire.