Pascal Gagnon est accusé de meurtre

Procès de Pascal Gagnon : la preuve divulguée

Toute la preuve a été divulguée dans le dossier de meurtre dont est accusé Pascal Gagnon de Sherbrooke.

Gagnon, qui a été accusé en décembre 2017 du meurtre prémédité de son ancien partenaire d’affaires Érick Lavoie, était de retour devant le tribunal, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke.

Gagnon, un individu qui combat vraisemblablement un cancer, aurait abattu son ancien partenaire d’affaires le 4 décembre 2017.

Érick Lavoie se trouvait à son domicile en famille sur la rue de Bordeaux dans le secteur Rock Forest lorsque Gagnon est débarqué chez lui en fin de soirée.

Il aurait atteint la victime mortellement à l’aide d’un projectile d’arme à feu.

« Je dois analyser cette preuve volumineuse. Je dois aussi rencontrer mon client avant de fixer l’enquête préliminaire », explique l’avocate de la défense Me Michèle Lamarre-Leroux de l’aide juridique.

La procureure aux poursuites criminelles Me Geneviève Crépeau a affirmé au tribunal que la communication de la preuve était complétée et qu’elle était prête à fixer l’enquête préliminaire dans ce dossier.

L’avocate de la défense Me Michèle Lamarre-Leroux n’a pas renoncé à la tenue de l’enquête sur remise en liberté pour laquelle le fardeau de la preuve est inversé. Pascal Gagnon est détenu à la prison de Bordeaux à Montréal ce qui rendent plus difficiles les discussions avec son avocate pour la préparation du dossier.

Me Michèle Lamarre-Leroux tentera d’être prête à fixer l’enquête préliminaire d’ici le retour du dossier devant le tribunal en juin prochain.