Un coup de poing donné à un autre automobiliste inconnu dans un contexte de rage au volant coutera cher à un père de famille qui voulait protéger ses enfants.

Prison à domicile et facture de dentiste pour un enragé de la route

Un coup de poing donné à un autre automobiliste inconnu dans un contexte de rage au volant coutera cher à un père de famille qui voulait protéger ses enfants.

Alex Mathieu de Sherbrooke s’est vu imposer une peine de trois mois de détention à purger dans la collectivité et il devra rembourser les frais dentaires à la victime dans cette affaire.

Ce cas de rage au volant s’est réglé, lundi, devant le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

Alex Mathieu conduisait avec ses trois enfants dans le véhicule lorsque les évènements sont survenus en mai 2018. Un autre conducteur le suivait de très près ce qui a mis le feu aux poudres.

« L’autre conducteur n’en était pas à ses premières implications dans ce type de situation. Il avait déjà reçu des constats d’infraction en ce sens. Ça ne justifie pas le geste, mais ça peut expliquer le contexte », a expliqué l’avocat de la défense Me Marc-André Champagne de l’aide juridique.

Alex Mathieu a suivi l’autre véhicule lorsqu’il l’a dépassé. Lorsque les deux véhicules se sont immobilisés, Mathieu est sorti de sa voiture.

Il est allé à la fenêtre de l’autre véhicule et les deux conducteurs se sont enguirlandés. Au cours de la dispute, Alex Mathieu a asséné un coup de poing au visage à l’autre conducteur ce qui lui a cassé une dent.

La victime a subi une chirurgie dentaire à la suite de cet incident.

Une peine avec sursis avec une probation de 18 mois a été imposée. Le montant de la chirurgie dentaire de 2156 $ a été remboursé par le père de famille.

L’accusé souffrait à ce moment d’une dépression sévère majeure. Un suivi de gestion des émotions a été imposé par le tribunal.

« C’est un évènement qui va être coûteux pour vous tant sur le plan financier que pour la privation de votre liberté », a signalé le juge Dunnigan.

La victime ne souhaitait pas faire de déclaration au tribunal.

Alex Mathieu ne pourra se trouver en présence de la victime de ce cas de rage au volant.

La peine a été imposée à la suite d’une suggestion commune de l’avocat de la défense Me Marc-André Champagne de l’aide juridique et la procureure aux poursuites criminelles Me Véronique Gingras-Gauthier.