Le 21 février dernier, plusieurs unités des services d’urgence avaient été déployées dans et autour d’un immeuble commercial situé de la rue King Ouest en raison de la présence d’un colis suspect.

Poudre blanche : le SPS attend toujours les résultats d’analyse

Un mois après les événements, le Service de police de Sherbrooke (SPS) est toujours en attente des résultats de l’analyse de la substance découverte dans les locaux d’une firme de sécurité sur la rue King Ouest.

« Nous savons que ce n’était pas de l’anthrax », confirme Philippe Dubois, porte-parole du SPS.

Lire aussi: Firme de sécurité Commissionnaires: pas la première enveloppe de poudre

Grand déploiement pour une enveloppe suspecte

« Mais nous sommes en attente des résultats. Nous ne savons pas quand nous allons les recevoir. C’est normal qu’il y ait des délais comme ça. »

Le 21 février dernier, plusieurs unités des services d’urgence avaient été déployées à la suite de la découverte d’une enveloppe contenant une substance blanche suspecte. Un immeuble commercial situé au 1576 de la rue King Ouest avait alors été immédiatement bouclé par les policiers sherbrookois. Il était alors impossible pour les gens à l’intérieur de sortir. On interdisait aussi l’accès à ceux qui voulaient y pénétrer.

La Sûreté du Québec a été demandée en assistance pour récupérer la substance inconnue. Elle avait été expédiée au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à Montréal.

Rappelons qu’il s’agissait du quatrième événement du genre depuis novembre et le deuxième en autant de jours à survenir dans un des bureaux de l’agence canadienne Commissionnaires. C’est le coordonnateur régional Marco Defrancesco qui avait manipulé la fameuse enveloppe.

M. Dubois mentionne que le SPS ne sait pas pour le moment quand les résultats de l’analyse lui seront remis. Aucune arrestation n’a été effectuée.

Le nouveau magasin ouvrira ses portes à la fin mars dans le secteur Rock Forest.

Un 2e Play N Trade ouvre à Sherbrooke

Un deuxième Play N Trade ouvrira ses portes à Sherbrooke. Le commerce spécialisé dans la vente et l’achat de jeux vidéo s’installe dans le secteur Rock Forest.

L’ouverture est prévue pour la fin du mois, confirme la copropriétaire Stéphanie Fontaine. La succursale, située en face du Cinéma Galaxy, offrira un nouveau concept.

« Nous allons avoir un volet événementiel plus développé. Il y aura encore la possibilité de tenir des fêtes d’enfants », explique la femme d’affaires.

« Nous allons ajouter un volet corporatif et professionnel pour les entreprises voulant expérimenter les jeux vidéo. Nous pourrons aussi nous déplacer chez les entreprises. »

Un autre Play N Trade a pignon sur rue dans l’est de Sherbrooke, dans le secteur des Galeries Quatre-Saisons. On en retrouve aussi ailleurs au Québec et au Canada.

Deux emplois seront créés avec cette ouverture, ajoute Mme Fontaine, qui a comme partenaire Caroline Rodrigue. Elle n’a pas voulu dévoiler l’investissement fait pour lancer ce nouveau commerce.

On y retrouvera des fauteuils donnant sur des écrans pour jouer à des jeux sur place.

La location de CD, DVD et jeux devient gratuite à Éva-Senécal

Dès le 3 avril, la tarification pour la location des CD, des DVD et des jeux à la bibliothèque municipale Éva-Senécal sera abolie.

À la suite d’une étude comparative auprès des 48 villes québécoises ayant une population d’au moins 25 000 personnes menée par la direction du réseau des bibliothèques de Sherbrooke, le conseil municipal a décidé de rendre le service gratuit.

« Nous croyons que l’abolition de ces frais permettra un meilleur accès aux familles pour profiter des collections de CD, de DVD et de jeux offerts par le réseau des bibliothèques de Sherbrooke », estime Paul Gingues, président du comité de la culture.

Les collections de CD, DVD et jeux sont localisées à la bibliothèque Éva-Senécal, précise un communiqué de la Ville de Sherbrooke. Tous les abonnés du réseau des trois bibliothèques de la Ville, incluant les bibliothèques du secteur de Saint-Élie et du secteur de Rock Forest, peuvent dorénavant les emprunter gratuitement.

Jusqu’à maintenant, les frais exigés pour ces items étaient de 1 $ pour les jeux ou les CD de musique, et de 2 $ pour les films DVD, pour une période variant d’une à trois semaines. La bibliothèque municipale Éva-Senécal propose une collection de près de 17 000 CD, de 18 000 DVD et d’un peu plus de 1000 jeux, note-t-on.

Le manque à gagner pour la Ville sera de 39 500 $.

Cette décision a été rendue en réponse à une demande d’une citoyenne, formulée lors d’une séance du conseil municipal tenue en novembre dernier, ajoute la Ville de Sherbrooke.