Des individus de 24 à 47 ans ont été arrêtés.
Des individus de 24 à 47 ans ont été arrêtés.

Point de vente de drogue démantelé à Sherbrooke

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
La circulation d’individu sur la rue Colbert à Sherbrooke a trahi un point de vente de stupéfiants.

Des individus de 24 à 47 ans ont été arrêtés sur place.

Après avoir observé la situation, la division des enquêtes criminelles du groupe des crimes initiés de la Régie de police de Memphrémagog et du Service de police de Sherbrooke, avec l’assistance de l’identité judiciaire et du maître-chien de la Sûreté du Québec, ont frappé en milieu de semaine.

Ils ont effectué une saisie au 476 rue Colbert afin de démanteler un point de vente de stupéfiants.

Des accusations de possession, possession dans le but d’en faire le trafic, et bris de probation devraient être portés contre eux.

Des comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne, de l’argent comptant ainsi que le matériel servant à la vente et à la consommation de stupéfiants ont été saisis sur place.

+

Amende de 143 000 $ pour un contrebandier de Stanstead

Un individu de Stanstead a été condamné à une amende de 143 000 $ pour avoir vendu des cigarettes de contrebande.

Andrew Buzzell, 55 ans, a été condamné pour avoir vendu, livré, transporté ou eu en sa possession du tabac destiné à la vente au détail au Québec et dont le paquet n’était pas identifié conformément à la Loi concernant l’impôt sur le tabac.

Buzzell avait été intercepté en août 2019 sur l’autoroute 10 par la Régie de police de Memphrémagog. Les policiers avaient alors saisi 21 411 cigarettes.

Dans un communiqué où il relate les condamnations de six personnes, dont Buzzell, pour des amendes dépassant les 900 000 $, Revenu Québec rappelle aux personnes qui exercent des activités commerciales liées aux produits du tabac qu’elles doivent être titulaires des permis exigés par la loi. 

Selon l’organisme québécois, le non-respect de l’une de ces obligations constitue une infraction et peut entraîner une amende minimale de 6000 $. Les personnes qui achètent du tabac de contrebande pour leur consommation personnelle s’exposent à une amende minimale de 350 $.