Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Un individu intoxiqué a été retrouvé au chalet de ski du mont Oford à moitié habillé et les pieds nus en sortant d’un sentier de randonnée.
Un individu intoxiqué a été retrouvé au chalet de ski du mont Oford à moitié habillé et les pieds nus en sortant d’un sentier de randonnée.

Pieds nus et intoxiqué dans les sentiers d’Orford la nuit de Pâques

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Une curieuse affaire est survenue dans la nuit de Pâques dans le parc du Mont-Orford.

Un individu intoxiqué a été retrouvé au chalet de ski du mont Oford à moitié habillé et les pieds nus en sortant d’un sentier de randonnée. 

Il était environ 23 h 15 lorsque les secours ont été appelés à se rendre au mont Orford pour soigner l’individu de 39 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Il était en état d’hypothermie lorsque les ambulanciers paramédicaux sont intervenus à son endroit.

L’individu désorienté ne pouvait dire où se trouvait son véhicule, mais il a mentionné qu’il était avec un ami.

« Nous avons entrepris des recherches dans la route verte qui avait été empruntée par les individus. Un deuxième individu intoxiqué a été retrouvé près de l’accueil le Cerisier. Le véhicule en question avait franchi illégalement la barrière du chemin du camping pour s’introduire profondément sur la piste cyclable », explique le lieutenant Carl Pépin de la Régie de police de Memphrémagog. 

Des comprimés de « speed » et des médicaments d’ordonnance ont été retrouvés dans le véhicule enlisé.

Des constats pour ne pas avoir respecté le couvre-feu ont été remis aux individus impliqués cette affaire.

Des accusations en lien avec la possession de stupéfiants pourraient aussi être portées.