Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La conductrice de cette Toyata Yaris a été identifiée par les policiers de Granby. Les matériaux qu’elle transportait de façon dangereuse ont été volés dans une quincaillerie.
La conductrice de cette Toyata Yaris a été identifiée par les policiers de Granby. Les matériaux qu’elle transportait de façon dangereuse ont été volés dans une quincaillerie.

Pas de pick-up, mais bientôt les menottes [VIDÉO]

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Des policiers de Granby ont troqué leur arme à feu pour des perceuses, mardi, lors d’une perquisition réalisée chez une automobiliste soupçonnée d’avoir non seulement transporté de façon non sécuritaire des planches et des poutres de bois dans sa voiture, mais également de les avoir volées dans une quincaillerie.

Une vidéo de la Toyota Yaris grise circulant dangereusement sur la route 112 à Granby est rapidement devenue virale sur le web il y a un peu plus d’une semaine. Les policiers de Granby, qui ont obtenu les images sur lesquelles la plaque d’immatriculation était bien visible, ont été saisis de l’affaire.

«On avait amorcé une enquête parce que ce n’était pas sécuritaire de circuler de cette façon. L’enquête nous a permis d’identifier la conductrice du véhicule. Ces matériaux avaient été volés dans un commerce», explique Marc Farand, porte-parole du Service de police de Granby.

Les agents de la paix se sont donc rendus chez la suspecte avec un mandat de perquisition en mains et des perceuses pour récupérer les matériaux volés qui avaient été utilisés pour construire une plate-forme. Les agents ont donc démonté la structure pour récupérer chacune des planches et les saisir.

La suspecte, une Granbyenne âgée de 55 ans qui est connue des policiers, sera rencontrée sous peu par les enquêteurs. Elle s’expose à la fois à une accusation de vol et à une contravention pour avoir transporté dangereusement les matériaux.