Opération pureté : un des dirigeants écope deux ans

Situé au sommet de la hiérarchie de trafiquants de drogue démantelée lors de l’opération Pureté, François Forgues a été condamné à deux ans moins un jour de prison.

Détenu depuis l’opération policière de juin 2019, Forgues a reconnu, mercredi le trafic de méthamphétamine et la possession dans le but d’en faire le trafic de la cocaïne et de crack, le recel de 1835 $, le trafic de cocaïne et méthamphétamine entre avril et juin 2019 de même que le trafic de stupéfiants.

« Il faisait partie du haut de l’organisation. Il y a eu deux perquisitions chez lui et chez sa mère où il se rendait régulièrement », a expliqué la procureure aux poursuites criminelles, Me Émilie Baril-Côté.

Plus de 500 comprimés de méthamphétamine ainsi que 4,78 grammes et cristaux blancs ont été découverts dans un coffre-fort placé chez la mère de Forgues.

« Sa mère a été impliquée par le comportement de son fils. Les accusations contre elle seront abandonnées », signale la procureure aux poursuites criminelles, Me Émilie Baril-Côté.

« Ma mère n’a rien à voir là-dedans. C’est moi et c’est tout », a expliqué Forgues au tribunal.

Défendue par Me Caroline Monette, la mère de François Forgues, Danielle Casaubon, a été acquittée.

Plusieurs types de stupéfiants ont été découverts chez Forgues par les policiers, soit 72 sachets d’un demi-gramme de cocaïne, 89 grammes de cocaïne en vrac ainsi que 66 sachets d’un quart de gramme de crack. Environ 900 grammes de cannabis ont aussi été trouvés, 14 comprimes de méthamphétamine et tout le matériel servant du trafic.

Des informations concernant le trafic de stupéfiants ont été découvertes dans le cellulaire de François Forgues.

Avertissement du juge

L’homme possède des antécédents judiciaires, dont une condamnation en 2012.

Les sept mois et demi de détention provisoire ont été retranchés de la peine par le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec. 

Une peine de deux ans moins un jour de prison a été imposée afin de pouvoir lui imposer une probation de deux ans pour lui interdire de communiquer avec les autres personnes accusées lors du projet Pûreté.

« La prochaine fois, vous allez être condamné à une peine encore plus lourde. Votre peine équivaut à 32 mois », a rappelé le juge Chapdelaine.

Le véhicule de François Forgues de même que l’argent saisi ont été confisqués.

Selon le bilan de l’opération Pureté, quelque 30 000 $ en argent, cinq véhicules, environ 180 grammes de cocaïne, 30 grammes de crack, des pilules de méthamphétamine ainsi que des armes prohibées ont été saisis sur les lieux des perquisitions.

L’Escouade régionale mixte de l’Estrie (ERM-Estrie) crime organisé a mené cette série de perquisitions visant ce réseau relié aux Hells Angels.

Une centaine de policiers de l’Escouade régionale mixte de l’Estrie en collaboration avec le Service de police de Sherbrooke avaient frappé notamment sur les rues Wellington Sud, McGregor, Ball et Larocque.