Ne laissez pas Fido dans l’auto

Alors que le mercure s’apprête à monter pour atteindre des chaleurs extrêmes, la Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie signale que laisser son animal dans une voiture peut mener à une poursuite.

La semaine dernière, une Estrienne a été reconnue coupable d’avoir exposé son chien au soleil et à la chaleur en le laissant seul dans son véhicule, pendant plus d’une trentaine de minutes. La citoyenne en question a ainsi enfreint le règlement municipal de sa ville, lequel stipule qu’on ne doit jamais laisser Fido seul dans l’auto, et ce, même en septembre, mentionne la porte-parole de la SPA de l’Estrie, Geneviève Cloutier.

« L’événement s’est déroulé le 30 septembre 2017. Un citoyen a contacté notre centre d’appels afin de signaler un chien seul enfermé dans un véhicule stationné dans le parking d’un centre commercial. Le plaignant affirmait que le chien semblait avoir très chaud, malgré que la température extérieure fût automnale », raconte-t-elle.

« Aussitôt, un patrouilleur est appelé sur les lieux. Après vérification avec son thermomètre infrarouge, la température à l’intérieur de l’auto était très élevée, et ce, malgré les 4 fenêtres entrouvertes. Il a donc pris la décision de faire déverrouiller les portes du véhicule en question afin de libérer le chien. »

Un constat d’infraction a été donné à la gardienne du chien, constat qu’elle a par la suite contesté. C’est la semaine dernière que s’est tenue l’audience où le juge a rendu un verdict de culpabilité. La citoyenne a ainsi été condamnée à payer les frais de son constat d’infraction, soit une somme de 149 $, incluant les frais de cour, ajoute Mme Cloutier dans un communiqué de presse.

La température intérieure d’une voiture, même garée à l’ombre avec les fenêtres entrouvertes, peut augmenter de 20 °C en seulement dix minutes. Or, « il ne faut pas plus de quelques minutes pour qu’un chien puisse être victime de graves problèmes de santé; cette chaleur peut même causer sa mort », dit-elle.

« Au cours de la saison estivale, la SPA de l’Estrie reçoit régulièrement des appels de citoyens témoins de chiens laissés seuls à bord de véhicules, et dont la plupart sont garés dans des stationnements de centres commerciaux ou d’hôpitaux. Seulement depuis le mois de mai 2018, nous avons reçu plus de 35 appels au sujet de cette problématique. Et malheureusement, vous conviendrez qu’une course ou un rendez-vous médical dure rarement moins de cinq ou dix minutes », de lancer la porte-parole de l’organisme de protection.

Moins bien habilités que les humains pour se rafraîchir, les chiens ne peuvent supporter les chaleurs élevées, et ce, peu importe leur race ou leur grosseur.

« Contrairement aux humains, les chiens ne peuvent pas transpirer. Ils se rafraîchissent donc par les poumons en haletant, ce qui est beaucoup moins efficace comme moyen de climatisation, rapporte Debbie Tacium, vétérinaire à la Clinique vétérinaire des petits animaux de l’Estrie. Ainsi, sous une température élevée, seules quelques minutes suffisent pour mettre leur vie en danger. »

À l’approche du long week-end de la fête du Canada, comme il annonce de grandes canicules, la SPA de l’Estrie souhaite sensibiliser les Estriens à ne pas amener leur chien en auto avec eux lorsqu’ils vont faire des courses ou lors de tout autre type de déplacement qui ne nécessite pas la présence de pitou. « Laissez-le à la maison. Il y sera bien plus confortable et surtout, en sécurité. »

Finalement, en laissant un chien dans l’auto en pleine canicule, le gardien pourrait être accusé de négligence ou de cruauté animale, ajoute la SPA.

« D’ailleurs, les gens témoins d’un chien enfermé dans une voiture par temps chaud peuvent contacter immédiatement leur service de police ou la SPA de l’Estrie au 819 821-4727. C’est grâce à la vigilance que nous pourrons éviter à plusieurs chiens de souffrir de coups de chaleur cet été », note Mme Cloutier.