Pascal Gagnon

Meurtre d’Érick Lavoie : une semaine d’enquête préliminaire pour Pascal Gagnon

Sherbrooke — Pascal Gagnon subira une enquête préliminaire d’une semaine pour le meurtre prémédité d’Érick Lavoie de Sherbrooke.

Gagnon aurait abattu son ancien partenaire d’affaires le 4 décembre 2017 au domicile de la victime sur la rue de Bordeaux dans le secteur Rock Forest.

L’avocate de la défense Me Michèle Lamarre-Leroux de l’aide juridique et la procureure aux poursuites criminelles Me Geneviève Crépeau ont convenu, vendredi, de réserver cinq jours devant le tribunal pour l’audition des témoins.

Vingt-quatre témoins, dont une douzaine de témoins policiers, seront entendus lors de l’enquête préliminaire.

La citation à procès n’est pas contestée.

La preuve aura été divulguée complètement dans le dossier de meurtre dont est accusé Pascal Gagnon de Sherbrooke le 24 août prochain.

Gagnon a été accusé en décembre 2017 du meurtre prémédité de son ancien partenaire d’affaires Érick Lavoie.

Une ordonnance de non-publication empêche de divulguer tout renseignement relatif à la preuve au dossier.

Me Michèle Lamarre-Leroux n’a pas renoncé à la tenue de l’enquête sur remise en liberté pour laquelle le fardeau de la preuve est inversé. 

Le 5 septembre prochain, le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec fixera de façon définitive l’enquête préliminaire qui devrait se dérouler lors des deux premières semaines de janvier 2019.