Meurtre à Shawinigan: deux autres suspects comparaissent

SHAWINIGAN — Les deux autres personnes qui ont été arrêtés lundi dans la foulée de l’enquête sur le meurtre de la rue Dufresne à Shawinigan survenu le 10 mars dernier ont comparu au palais de justice de Shawinigan.

Les deux suspects sont Étienne Deschênes, 18 ans, et Dannika Therrien Fortin, 25 ans. Ce couple de Shawinigan aurait comploté entre les le 8 et 9 mars dernier avec les deux autres suspects dans cette affaire, soit un adolescent de 16 ans et un homme de 18 ans, Mohamed Yanis Chettah afin d’assassiner une femme âgée d’une cinquantaine d’années. Cette dernière serait la conjointe de la victime du meurtre. Danika Therrien Fortin est également accusée de complicité après le fait du meurtre de l’homme entre le 9 et le 10 mars. 

Étienne Deschênes

En raison des mesures restrictives liées à la COVID-19, leur comparution s’est faite à huis clos mardi au palais de justice de Shawinigan. Il était donc impossible pour leurs proches d’assister à l’audience. Le juge a présidé la comparution par voie téléphonique. 


La Couronne s’est opposée à leur remise en liberté. Les deux suspects n’auront pas le droit de contacter certaines personnes, dont les coaccusés. Leurs dossiers ont été reportés au 27 mars.

Rappelons qu’un homme âgé d’une cinquantaine d’années avait été retrouvé sans vie à son domicile de la rue Dufresne à Shawinigan le 10 mars dernier. Il aurait été poignardé à quelques reprises. 

Dans la nuit suivant le meurtre, les policiers de la Sûreté du Québec avaient arrêté le beau-fils de la victime, un adolescent de 16 ans et Mohamed Yanis Chettah, 19 ans de Shawinigan. Ils ont tous les deux été accusés de meurtre au premier degré et de complot pour ce meurtre. Or, l’enquête a aussi révélé qu’il y aurait eu dans cette affaire un complot en vue d’assassiner la conjointe de la victime, d’où les accusations en ce sens.

L’accusé de 16 ans devra revenir devant le tribunal le 24 mars pour la suite des procédures. Quant à l’accusé de 19 ans, il doit revenir en cour le 1er mai prochain. Tous les deux demeurent détenus.