Kevin Goulet

Location de chalets de luxe: Goulet restera en détention le temps des procédures

Le fraudeur présumé Kevin Goulet restera en détention jusqu'à la fin des procédures judiciaires dans son dossier.
Après avoir entendu l'enquête sur remise en liberté, le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec a refusé d'accorder sa confiance à l'individu de 25 ans qui possède de nombreux antécédents judiciaires en matière de vol et de fraude.
Goulet a été arrêté au début mars en lien avec un stratagème de location frauduleuse de chalets de luxe.
L'individu de 25 ans fait face à sept accusations de fraude, de vol, de fabrication et d'utilisation de faux documents à l'endroit d'un couple.
Il est aussi accusé de chefs d'accusation de bris de probation.
Une ordonnance de non-publication empêche de divulguer la preuve au dossier.
Son avocat Me Guy Plourde a remis le dossier de son client au 30 mars prochain.
C'est Me Nathalie Robidoux qui représente le ministère public dans cette affaire.
En novembre 2012, Goulet avait été condamné à une peine de 22 mois de prison pour falsification de documents et utilisation de faux documents.
Du 31 mai au 18 juillet 2012, il avait trahi la confiance d'une femme dans la vingtaine, allant jusqu'à lui soutirer près de 60 000 $ au cours de cette période.