L’homme qui menaçait de s’immoler jeudi soir sur la rue Saint-Michel s'était barricadé dans la maison de son ex-conjointe.

L’homme qui voulait s’immoler comparaît de l’hôpital

L’homme qui menaçait de s’immoler jeudi soir sur la rue Saint-Michel devra répondre à des chefs d’accusation d’introduction par effraction, de méfaits et de bris d’ordonnance. L’homme de 70 ans aurait réalisé des dommages de plus de 5000 $ dans la maison de son ex-conjointe, où il s’est barricadé tout en y répandant de l’essence.

L’individu, qui est actuellement traité à l’unité de psychiatrie de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke, a comparu vendredi après-midi par téléphone par le biais son avocat. Il devra se présenter au tribunal le lundi 30 décembre.

À lire aussi : Un homme barricadé sur la rue Saint-Michel à Sherbrooke

Selon le lieutenant du Service de police de Sherbrooke Alexandre Provencher, d’autres accusations pourraient également s’ajouter au dossier de l’individu.

Rappelons que l’homme s’est barricadé à l’intérieur d’une résidence autour de 15 h jeudi et refusait d’en sortir. Les pompiers et les policiers ont finalement réussi à le maîtriser vers 22 h 30. 

Les pompiers ont déclenché des jets d’eau lorsque l’homme était visible par la fenêtre. Les policiers ont profité de la confusion pour entrer dans la résidence et le maîtriser. L’homme a été transporté à l’hôpital pour être évalué. 

Quelques résidences autour avaient été évacuées par le Service de police de Sherbrooke à des fins préventives. Avec Simon Roberge