Conrad Sarrazin

L'ex-enseignant Conrad Sarrazin plaidera coupable de crimes sexuels

L'ex-enseignant drummondvillois Conrad Sarrazin s'est engagé à plaider coupable à certaines des accusations d'atteinte à la pudeur et de grossière indécence qui pèsent contre lui.
Il a promis de s'exécuter lors de son retour devant le Tribunal, le 30 septembre. Afin qu'il prenne sa décision en toute connaissance de cause, la juge Marie-Josée Ménard a informé d'emblée l'homme de 67 ans qu'il s'exposait à une peine qui restreindra sa liberté pendant un moment.
Son avocat, Me François Lafrenière, tentera d'éviter qu'il ne fasse un séjour prolongé derrière les barreaux. Selon ce qui a été mis en preuve au moment de son arrestation, Sarrazin il aurait forcé deux jeunes victimes, âgées entre 5 et 7 ans, à s'adonner à des fellations et à des gestes de masturbation. Les faits se seraient produits à Wickham, entre 1967 et 1971.
Les deux femmes ont mis du temps à se faire entendre, mais se sont dites soulagées de finalement briser le silence. Elles étaient accompagnées de proches venus expressément pour les appuyer. Ces derniers ont paru satisfaits de la tournure des événements.