Leurre informatique: la prison pour un étudiant?

Accusé de leurre informatique, Yannick Lebeau de Sherbrooke doit revenir devant le tribunal le 27 avril prochain.
L'individu de 23 ans fait face à trois accusations sur une victime mineure, dont deux chefs de leurre informatique et un autre d'incitation à des contacts sexuels.
Les faits qui lui sont reprochés seraient survenus entre le 29 juin et le 21 septembre 2016 à Scotstown et Blainville.
Lebeau doit respecter diverses conditions de remise en liberté dans le cadre des procédures judiciaires.
Une peine de détention minimale d'une année est prévue au Code criminel pour le crime de leurre informatique.
C'est Me Benoit Gagnon de l'aide juridique qui défend l'accusé, alors que Me Joanny Saint-Pierre représente le ministère public dans cette affaire.