Les tatoueurs qui étaient recherchés pour avoir recruté des clients mineurs dans un parc de Saint-Élie se sont livrés au poste de police, dans la nuit de dimanche à lundi.

Les tatoueurs se livrent aux policiers

Les tatoueurs qui étaient recherchés pour avoir recruté des clients mineurs dans un parc de Saint-Élie se sont livrés au poste de police dans la nuit de dimanche à lundi.

« Cette nuit, deux gars de 21 ans et de 19 ans se sont présentés au quartier général, indique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier. Depuis hier, cette nouvelle a roulé pas mal sur Internet, donc ils se sont présentés en disant qu’ils étaient les tatoueurs recherchés. Ils nous ont confirmé qu’ils s’étaient présentés au parc Ma Villa de Saint-Élie, qu’ils avaient offert des contrats de tatouages à des adolescents, mais il n’y a pas eu de tatouages de faits. »

Lire aussi : Tatouages offerts à des mineurs

Pour l’instant, l’enquête suit son cours. « Ils ont été identifiés, mais nous sommes en analyse à savoir s’ils ont commis un crime ou s’il y a une infraction au niveau de la réglementation municipale, donc d’avoir fait de la vente sans permis de la ville », poursuit M. Carrier.

Les deux individus ont fourni leurs versions des faits, mais n’ont pas été arrêtés.

Rappelons qu’une citoyenne avait écrit un statut Facebook lors du week-end, demandant aux parents d’être vigilants.