Les saisies ont débuté jeudi à Sherbrooke, notamment sur la rue des Alpes.  
Les saisies ont débuté jeudi à Sherbrooke, notamment sur la rue des Alpes.  

Les saisies de jeudi se poursuivent à Sherbrooke

Une tradition semble s’installer les jeudis à Sherbrooke, alors que la division des enquêtes criminelles du groupe des crimes initiés a frappé des trafiquants de crack et de cocaïne pour une troisième semaine consécutive en avril.

Cette fois, c’est une résidence de la rue des Alpes qui a été ciblée par l’équipe d’enquêtes du Service de police de Sherbrooke et de la Régie de police de Memphrémagog.

Tôt jeudi matin, les policiers ont frappé au 2749 rue des Alpes, à Sherbrooke pour démanteler un point de vente de cocaïne et de crack. 

De la cocaïne, du cannabis, de l’argent ainsi que le matériel servant au trafic de stupéfiants, dont des balances, de la comptabilité et du matériel de consommation, ont été saisis.

Deux individus de 34 ans et 51 ans ont été arrêtés sur place. Des accusations criminelles ont été portées contre l’un d’eux.

Les enquêteurs ont utilisé diverses techniques pour étayer la preuve qui a permis de frapper à cet endroit où il y avait beaucoup de circulation.

Le groupe d’intervention du SPS a sécurisé les lieux et des mesures de protection adéquates ont été utilisées pour éviter la contamination à la COVID-19. 

Depuis le début avril, le SPS a frappé sur la rue Brooks, puis sur la rue Sainte-Marie.

Des constats d’infraction liés au non-respect des règles de distanciation physiques liés à la COVID-19 avaient été émis en plus des stupéfiants saisis.

Les saisies ont débuté jeudi à Sherbrooke, notamment sur la rue des Alpes.