Claudine Lessard, qui a reconnu avoir fraudé son ancien employeur Construction Guy Sébas pour 13 243 $, aurait dû se présenter en cour mercredi pour les observations sur la peine.

Les REER de maman pour rembourser une fraude

Une fraudeuse en attente de sa peine va emprunter de l'argent à sa mère pour rembourser son crime. Claudine Lessard, qui avait reconnu sa culpabilité envers son employeur, devait subir les observations sur la peine dans son dossier, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke.
La femme de 41 ans avait reconnu avoir fraudé son ancien employeur Construction Guy Sébas pour 13 243 $ entre juin et septembre 2012.
La fraudeuse, qui avait accès aux chèques de l'entreprise, libellait des chèques à son nom. Elle a répété le stratagème frauduleux à plusieurs reprises comme en font foi les 27 chefs d'accusation qu'elle a reconnus devant le tribunal.
Claudine Lessard avait pris une entente de paiement pour rembourser l'entreprise Guy Sébas, mais en septembre 2016, elle n'avait remboursé que 950 $.
Son avocate Me Mélissa Gilbert a expliqué au tribunal qu'elle avait seulement des contacts par courriel avec Claudine Lessard, et qu'elle ne réussissait pas à la rencontrer. Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a donc lancé un mandat d'arrestation mercredi afin qu'elle se présente au tribunal en avant-midi.
Claudine Lessard s'est finalement présentée au tribunal en après-midi. Elle a mentionné que sa mère retirera une somme de ses REER pour rembourser la fraude à l'ancien employeur de sa fille.
Le dossier a été reporté au 20 février prochain pour l'imposition de la peine.
Claudine Lessard est accusée d'autres événements de fraude.
Elle doit revenir devant le tribunal le 29 mars prochain pour être accusée de deux chefs d'accusation de fraude de moins de 5000 $ à l'endroit de la compagnie Centaur entre avril et mai 2016 de même qu'à l'endroit du camping Beau-Lieu entre mai et juin 2016.
C'est Me Marie-Line Ducharme qui représente le ministère public dans le premier dossier de fraude, alors que Me Cassandra Carola a autorisé les nouvelles accusations.