Le suspect recherché lors de l'alerte AMBER fait face à la justice

Recherché comme suspect dans le cadre d'une alerte AMBER la semaine dernière, Steve Grondin fait maintenant face à la justice.
Après avoir passé la fin de semaine en détention, l'individu de 32 ans a été accusé de voies de fait contre son ex-conjointe et sa fille d'un an.
Des accusations de vol de téléphone et de méfait de plus de 5000 $ ont aussi été déposées contre lui.
Grondin a été remis en liberté sous diverses conditions dont celles de rester à son domicile de Saint-Hubert, de se trouver en présence des deux victimes alléguées dans cette affaire, de posséder des armes ainsi que de l'alcool pou des stupéfiants.
Steve Grondin a fait l'objet d'un avis de recherche le 17 juin dernier durant quelques minutes. Il a été localisé dans un logement de la rue Gillespie au centre-ville de Sherbrooke.
Le dossier reviendra devant le tribunal le 22 septembre prochain.