Le SPS aura les cyclistes à l’oeil

Jusqu’à la fin du mois de juillet, les agents du Service de police de Sherbrooke (SPS) porteront une attention particulière aux infractions liées à la pratique du vélo sur le territoire.

Les cyclistes et automobilistes feront l'objet d'opérations ciblées de prévention et de répression, informe-t-on.

La réforme du Code de la sécurité routière vient d’entrer en vigueur. Ces changements prévoient notamment des sanctions plus sévères pour des infractions commises par les cyclistes et autres utilisateurs de véhicules non motorisés ; la désobéissance aux ordres d’un signaleur, d’un agent de la paix ou d’un brigadier ; le non-port de la ceinture de sécurité ou du casque pour motocycliste.

Les modifications au Code de la sécurité routière concernent aussi les couvre-feux pour les apprentis conducteurs ; la limitation du nombre de passagers pour les titulaires de permis probatoire ; le retrait de l’accompagnement obligatoire pour les apprentis conducteurs de moto et l’obligation pour le conducteur d’un véhicule routier de respecter une distance raisonnable en présence d’un piéton.

De plus, à un passage pour piétons, il y a désormais obligation pour le conducteur d’un véhicule routier d’accorder la priorité au piéton dès que celui-ci manifeste l’intention de s’engager. De nouvelles règles de circulation sont aussi en vigueur pour les cyclistes.

Le ministère affirme que les mesures proposées sont destinées à améliorer le bilan routier et faciliter le partage de la route, favoriser un accès plus sécuritaire au réseau routier pour certains véhicules et usagers et simplifier les formalités administratives ou réglementaires.

- Avec La Presse Canadienne