Le tireur sévissait à la hauteur du 2600 de la rue King Ouest.

Le SPS arrête un «tireur actif» à la carabine à plomb

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) lance un appel à la population dans le but de retrouver des citoyens ayant été victimes d’un « tireur actif » qui aurait atteint des gens avec des plombs sur la rue King Ouest, samedi sur l’heure du midi.

Le SPS a pris au sérieux une plainte d’une dame disant avoir été atteinte par des tirs provenant d’une carabine à plomb.

L’événement a eu lieu à la hauteur du 2600 de la rue King Ouest, soit dans le secteur du concessionnaire Sherbrooke Honda.

Michel Prévost Bélisle, individu de 21 ans, a été arrêté par les policiers qui l’avaient vite repéré.

« La dame a senti qu’on lui tirait dessus quand elle est sortie de son véhicule pour se rendre dans un commerce », explique Philippe Dubois, porte-parole du SPS.

« L’homme tirait sur les automobiles et les passants circulant sur la rue King Ouest. Les explications de ses gestes ne sont pas claires. »

Personne n’a été blessé, confirme M. Dubois.

Le suspect qui n’est pas connu des policiers doit faire face à une accusation d’avoir eu en sa possession une arme dans un dessein dangereux pour la paix publique.

Il y a eu objection à sa remise en liberté de la part de Me Laurence Bélanger, de la Couronne. Prévost Bélisle est défendu par Me Patrick Fréchette.

Son dossier reviendra en cour mardi.

« Nous demandons aux personnes ayant été atteintes par des projectiles, samedi entre midi et midi et demi sur la rue King Ouest, de communiquer avec nous », ajoute M. Dubois du SPS.
« Il se pourrait qu’il y ait d’autres victimes. L’enquête se poursuite et il n’est pas exclu que d’autres accusations soient déposées. »