La couronne ne s’est pas opposée à la remise en liberté du jeune père qui aurait secoué son bébé de six semaines.
La couronne ne s’est pas opposée à la remise en liberté du jeune père qui aurait secoué son bébé de six semaines.

Le père du bébé secoué reste en liberté

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Le père qui aurait secoué son bébé de six semaines reste en liberté malgré la mort du poupon mercredi. C’est ce que le juge Conrad Chapdelaine a décidé lors de la comparution où le jeune homme de 19 ans a été accusé d’homicide involontaire coupable au palais de justice de Sherbrooke jeudi.