Le feu cause de lourds dégâts à une ferme laitière

SHERBROOKE - Une centaine de vaches laitières ont péri cette fin de semaine dans l'incendie d'une grange à la ferme Julien Lévesque & Fils à Coaticook.

Un problème électrique pourrait être à l'origine de l'incendie qui a causé pour des centaines de milliers de dollars de dommages samedi après-midi dans le secteur Barnston.

« Nous avons reçu un appel du propriétaire à 15 h 28 pour la présence de fumée près de l'entrée électrique de 600 volts de son convoyeur. Il a constaté que quelque chose n'allait pas. Il a tenté d'éteindre le feu avec un extincteur en nous attendant », explique le directeur la Régie intermunicipale de protection incendie de la région de Coaticook, Benoit Sage.

Une vingtaine de pompiers de Coaticook aidés par les camions-citernes de la Régie intermunicipale de Magog Est, soit les casernes de Stanstead et d'Ayer's Cliff, ont combattu les flammes.

« Nous avons attaqué l'incendie pour tenter de limiter au maximum les dommages. Les pompiers ont travaillé fort pour que la grange ne soit pas détruite. Avec la lance perforatrice, nous avons réussi à limiter le feu qui commençait à s'attaquer aux poutrelles », explique M. Sage.

Malgré l'intervention rapide des pompiers, 110 vaches laitières Holstein ont dû être abattues après l'examen par le vétérinaire. Les autres bêtes du troupeau ont pu être déplacées dans des fermes environnantes.

« Nous sommes restés environ trois heures sur place. L'ajusteur des assurances s'est aussi rendu à la ferme. Pour le moment, l'hypothèse la plus plausible à l'origine de cet incendie est un problème électrique », signale Benoit Sage.