Lundi, le bureau du Dr Luc Comtois, à Sherbrooke, était fermé.

Le Dr Luc Comtois radié pour huit mois

Le Dr Luc Comtois s’est vu imposer une période de radiation de huit mois et des amendes totalisant 22 500 $ de la part du conseil de discipline du Collège des médecins. La radiation sera effective à compter du 17 janvier prochain si aucune demande en appel n’est présentée avant le délai imparti.

Sur la boîte vocale de sa clinique située sur la rue King Ouest, on pouvait dès lundi entendre le message suivant : « Chers patients, malheureusement, les activités de la clinique cesseront de janvier à septembre prochain. Merci ». Plusieurs centaines de ses patients se retrouvent donc orphelins jusqu’à l’automne.

À LIRE AUSSI: Trois médecins estriens au Conseil de discipline

Le Dr Comtois a fait face au Conseil de discipline du Collège des médecins pour avoir sollicité de la clientèle. Il a été déclaré coupable de six des huit chefs de la plainte portée contre lui, notamment de représentation fausse ou trompeuse, d’avoir sollicité de la clientèle et de s’être placé en situation de conflit d’intérêts.

Entre autres, quatre patientes ont rapporté au Collège des médecins en 2017 et 2018 « que l’intimé consacrait une grande partie de ses consultations médicales avec ses patients, soit environ 75 % de la durée de celle-ci, à faire la promotion de son site internet et des avantages qui y sont attachés ».

Le Dr Comtois s’était déjà fait rabrouer par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) en 2010. À ce moment, le médecin de famille s’était engagé envers le Collège des médecins à ne plus prendre d’entente de forfaits annuels avec ses patients.

Dans sa décision rendue publique lundi, le conseil de discipline du Collège des médecins a notamment conclu qu’il n’a pas respecté cet engagement pris en 2010 concernant de la surfacturation auprès de patients. En effet, le médecin de famille continuait de leur proposer des abonnements annuels de 200 $.

Le Dr Luc Comtois est médecin depuis 1987. Il a exercé dans divers services et unités, et ce, dans de nombreux établissements du réseau de la santé, avant d’exercer à l’ancienne Clinique médicale Rock Forest pendant plusieurs années. Il travaille maintenant seul dans son propre cabinet.

Dr Luc Comtois

« On se sent abandonnés »

Pascal Cyr et sa mère sont tous les deux des patients du Dr Comtois. Inscrits pendant longtemps au Guichet d’accès à un médecin de famille, ils avaient eu l’appel de la part de la secrétaire du Dr Comtois il y a environ deux ans.

« Quand tu n’as pas de médecin de famille et que tu en as besoin d’un, qu’est-ce que tu fais? Tu te prives de 200 $ et tu payes le 200 $ que le médecin te demande même si tu sais que c’est une demande illégale », relate-t-il.

M. Cyr et sa mère ont donc payé le forfait à deux reprises, deux années de suite.

Il a appris avec stupeur, lundi midi, que son médecin de famille avait été radié pour huit mois.

« Pour moi, c’est moins grave, mais je suis inquiet : qu’est-ce que ma mère va faire pendant les prochains mois pour ses problèmes de santé et pour le renouvellement de ses prescriptions? »

« On se sent abandonnés par le système », ajoute-t-il.

Or rien n’est prévu pour venir en aide aux patients temporairement orphelins.

« Le Code des professions ne prévoit pas de mesures afin que les patients par exemple d’un médecin radié temporairement soient obligatoirement pris en charge par un autre médecin. Par conséquent, lorsqu’un médecin est radié temporairement, ses patients doivent malheureusement se diriger vers les autres ressources offertes par le système de santé telles que les cliniques sans rendez-vous ou le guichet d’accès. Par ailleurs, règle générale, les ordonnances individuelles visant un médicament sont valides pour une durée maximale de 24 mois à compter de la date de la signature de l’ordonnance par le médecin. Cette période de validité n’est pas affectée par le décès, la radiation du tableau ou la démission d’un membre », indique Leslie Labranche, relationniste de presse au Collège des médecins du Québec.

Il a été impossible lundi d’avoir la réaction du CIUSSS de l’Estrie-CHUS afin de savoir si l’organisation pourrait venir en aide aux patients du Dr Comtois.