Félix Juneau subissait son enquête préliminiare.

Le cousin de Juneau témoigne à son enquête préliminaire

Le principal témoin dans l'affaire de voies de fait graves où Félix Juneau est accusé a été entendu dans le cadre de l'enquête préliminaire de ce dernier.
Juneau subissait cette étape des procédures, mercredi, devant le juge Gilles Lafrenière au palais de justice de Sherbrooke.
L'avocat de Juneau, Me Christian Raymond, ne contestait pas les accusations portées contre son client, mais souhaitait entendre ce témoin principal de l'altercation survenue en novembre 2016 à Windsor.
Juneau aurait blessé gravement un autre homme en lui assénant deux coups de bâton de baseball dans la nuit du 5 au 6 novembre 2016 sur la rue de l'Église.
Juneau est accusé de voies de fait graves et voies de fait causant des lésions.
C'est le cousin de Félix Juneau qui est venu relater sa version des événements parce qu'il était présent lors des gestes criminels allégués.
Le témoin a côtoyé Juneau lors de cette soirée. Il était présent au logement et a été témoin des deux coups de bâton de baseball qui auraient été assénés.
Juneau, qui dormait, a été réveillé par le bruit fait par son cousin et celui qui deviendra la victime dans cette affaire. Juneau serait sorti de sa chambre pour demander aux deux hommes de se taire. Félix Juneau aurait donné un premier coup de bâton de baseball avant de lui en asséner un autre alors qu'il se trouvait inanimé au sol.
La victime de 28 ans a subi d'importantes blessures.
« Relativement à l'état de santé de la victime, il n'a pas récupéré à 100 pour cent. Nous avons de bonnes nouvelles quant à son état de santé. Cependant, il ne garde aucun souvenir des événements », explique la procureure aux poursuites criminelles, Me Stéphanie Landry.
Félix Juneau a été remis en liberté sous de sévères conditions durant les procédures judiciaires.