Six accidents mortels et 122 collisions avec blessés ont été enregistrés par la Sûreté du Québec au cours de la longue fin de semaine de la fête du Travail.

L’accident d’Ascot Corner assombrit le bilan du long congé

L’accident mortel survenu lundi sur la route 112 à Ascot Corner a assombri un bilan routier déjà imposant de la longue fin de semaine de la fête du Travail.

Christophe Thivierge, 20 ans, et Dominic Lemieux-Richard, 23 ans, deux membres du groupe de musique Matriax de Québec, ont perdu la vie lors de la collision survenue vers 16 h 45, lundi après-midi à la hauteur du chemin Paul sur la route 112.

À LIRE AUSSI: Route 112 à Ascot Corner: «Toutes les options étudiées», dit le MTQ

Accident mortel à Ascot Corner: «C’est assez», estime la mairesse

Lors de la dernière longue fin de semaine de l’été, il est survenu six accidents mortels et 122 collisions avec blessés.

Selon la Sûreté du Québec, il était survenu 165 collisions, dont cinq mortelles sur l’ensemble du territoire québécois, lors de la même fin de semaine en 2018.

Malgré les meures de sensibilisation faites par la SQ lors de cette fin de semaine achalandée sur les routes, plus de 4100 constats d’infraction ont été émis pour excès de vitesse. Durant cette période, ce sont 6000 contraventions qui ont été remises aux automobilistes interceptés.

La conduite imprudente, la distraction au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues ont été ciblés par les policiers de la SQ.

La SQ signale que lors de 267 points de contrôle mis en place sur le territoire du Québec, 84 automobilistes ont été arrêtés pour la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues.

« Il est primordial de poursuivre les interventions policières, conjuguées à la diffusion de messages de sensibilisation incitant les usagers du réseau routier à adopter une conduite plus responsable, permettant ainsi de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Rappelons que la première cause de collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires », signale la SQ dans un communiqué.