La vitesse en zone scolaire a été un problème à la rentrée

Le respect des limites de vitesse en zone scolaire s’avère encore une fois avoir été un problème à la rentrée des classes 2018.

Lors de l’opération ciblée du Service de police de Sherbrooke, 182 constats d’infraction pour vitesse excessive ont été émis en zone scolaire.

« Nous avons pourtant martelé dans les médias traditionnels et les médias sociaux que nous serions présents en zone scolaire. Nous n’avions fait aucune cachette en ce sens. L’an passé, nous avions émis 159 constats d’infraction lors de la période de la rentrée scolaire», explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Au cours de la période du 28 août au 14 septembre dernier, ce sont 299 constats d’infraction lors de 292 opérations de surveillance qui ont été émis aux automobilistes fautifs.

Outre les constats pour la vitesse excessive, les patrouilleurs du SPS ont remis 99 constats d’infraction pour stationnement illégal.

C’est environ une trentaine de constats d’infraction qui ont été émis par jour de surveillance intensive sur le territoire du SPS.

« Les automobilistes doivent se réhabituer à la présence d’enfants en zone scolaire. Nous allons continuer à être présents pour rappeler aux conducteurs délinquants qu’il faut redoubler de prudence en zone scolaire », indique l’agent Carrier du SPS.