Yvette Veilleux s’est retrouvé avec un amas de glace contenant des débris et de la saleté devant sa résidence de la rue Roy.

La Ville déverse un amas de glace devant chez elle

Yvette Veilleux de Sherbrooke a eu la mauvaise surprise de voir les employés de la Ville déverser un amas de glace devant sa résidence de la rue Roy mercredi après-midi. La montagne de glace contient même des morceaux d’asphaltes et bloque complètement la vue de sa fenêtre dans la cuisine.

Elle ne comprend pas pourquoi la Ville n’a pas ramassé la glace au lieu de l’empiler en face de sa résidence après avoir débloqué la bouche d’égout au coin de la rue. Elle n’aperçoit même plus la rue par les fenêtres de sa maison.

« Ça déborde vraiment, indique la dame de 89 ans qui vit seule dans sa résidence. J’aimerais que la Ville en enlève une bonne partie pour que je puisse voir quelque chose. »

Elle déplore également que des morceaux d’asphaltes et de la saleté se retrouvent devant chez elle. Elle se questionne à savoir combien de temps cet amas de glace pourrait prendre pour fondre complètement.

« Ça pourrait aller jusqu’au mois de juillet », lance-t-elle

Pas d’autre option

De son côté, le service des communications de la Ville de Sherbrooke indique qu’en raison de la pluie prévue dimanche, la Ville est en pleine opération de déblocage des points bas, c’est-à-dire tous les endroits en ville où il y a accumulation d’eau lorsque la neige fond ou qu’il y a de la pluie.

La bouche d’égout au coin de la rue Roy et Saint-Denis où réside Mme Veilleux fait partie de ces points névralgiques. La ville en compte autour de 500.

Il est donc impensable, selon la Ville, de ramasser la neige et la glace à tous les 500 points bas. Les coûts et les conséquences environnementales seraient trop élevés.

De plus, la Ville rappelle qu’elle est propriétaire d’une bande de terrain à partir de la rue et que la glace a été poussée sur cette bande et non sur le terrain de Mme Veilleux.

Pour ce qui est des débris dans la glace, un porte-parole de la Ville admet qu’il peut arriver, lors du déblocage des bouches d’égout, qu’une partie de la bordure de la rue en asphalte soit arrachée par la machinerie. La Ville assure toutefois que les citoyens peuvent appeler au 819 821-5858 pour que quelqu’un vienne les enlever. La Ville se chargera également de réparer les bordures de rue au printemps.