Des véhicules de la SQ ont été mobilisés sur la route 112, jeudi, dans le cadre d’une opération régionale concertée en matière de sécurité routière.

La SQ se déploie sur la 112 à Ascot Corner

Des véhicules de patrouille de la Sûreté du Québec (SQ) ont été mobilisés sur la route 112, jeudi, dans le cadre d’une opération régionale concertée en matière de sécurité routière en Estrie, en Montérégie et au Centre-du-Québec.

Ce type d’opération mobilise des officiers,  des responsables d’unité, des patrouilleurs,  ainsi que des partenaires dont Contrôle routier Québec, afin d’intervenir sur les comportements contributifs aux collisions. De plus, des représentants des villes et de municipalités y sont également invités en tant qu’observateurs, mentionne Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.

À LIRE AUSSI: La limite à 70 km/h sur la 112 à Ascot Corner

«De nombreuses opérations en matière de sécurité routière ont donc été réalisées sur l’ensemble du territoire en ayant une attention particulière à la problématique des distractions au volant», dit-elle.

«Les policiers étaient présents simultanément notamment à plusieurs intersections du réseau routier, tant en milieu urbain que rural, dans plusieurs municipalités. Ce type d’opération découle d’une initiative régionale visant à augmenter la visibilité policière afin d’amener les usagers de la route à  adopter des comportements responsables.»

Rappelons que la 112 à l’approche d’Ascot Corner a été un point chaud au cours des derniers mois. Au début d’octobre, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a réduit mardi la limite de vitesse sur la route 112 à Ascot Corner. Entre le chemin Talbot et la route 214 à Westbury, on affiche maintenant 70 km/h.

Il s’agissait d’une action concrète pour sécuriser le secteur théâtre d’un accident tragique au début de septembre. Rappelons que deux jeunes hommes dans la vingtaine avaient perdu la vie dans cette zone de 90 km/h à la hauteur du chemin Paul à Ascot Corner. Des proches de Christophe Thivierge et Dominic Lemieux-Richard s’étaient rendus sur place pour réclamer des actions concrètes.

La municipalité d’Ascot Corner réclamait aussi depuis longtemps qu’on règle le problème dans le secteur du chemin Paul.