La RPM saisit 1900 comprimés de métamphétamine à Magog

La Régie de police Memphrémagog a fait une saisie majeure de méthamphétamine sur la rue Lessard à Magog.

Marc-André Bertrand, 33 ans, a été accusé de possession de méthamphétamine dans le but d’en faire le trafic ainsi que de divers bris de conditions.

Dans son logement, les policiers ont saisi 1939 comprimés de méthamphétamine.

« C’est l’une des grosses saisies réalisées à Magog. Nous avons aussi trouvé plusieurs autres substances qu’il faudra analyser. Il y a des comprimés, mais aussi des substances liquides qui pourraient être du GHB », mentionne le lieutenant Sylvain Guay de la Régie de police Memphrémagog.

Des armes blanches et une carabine à plomb ont aussi été trouvées à son domicile.

Lors de son arrestation, le prévenu a résisté à son arrestation. Les policiers ont dû utiliser une arme à impulsion électrique pour le maitriser.

« C’est un appel de détresse qui a mené les policiers sur place. En voulant lui porter assistance, les autorités ont constaté la présence de stupéfiants » explique le lieutenant Guay.

Une fois que son état a été jugé stable par les autorités médicales, Bertrand a été amené devant le tribunal pour sa comparution.

L’accusé était de retour, mardi, devant le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

Étant donné qu’il est accusé d’autres chefs à Longueuil, son avocat Me Alexandre Tardif a demandé que Bertrand soit transféré vers ce district judiciaire pour d’abord y subir une première enquête sur remise en liberté relativement à une affaire de stupéfiants.

L’homme devrait être de retour le 26 août pour sa deuxième enquête sur remise en liberté.

Marc-André Bertrand possède plusieurs antécédents judiciaires qu’il cumule depuis 2002.

+

Capté à 185 km/h sur l’autoroute 10

Un autre automobiliste s’est « mépris » sur la fonction de l’autoroute 10 en la prenant pour une piste de course au cours des dernières heures.

Vers 21 h, lundi soir, il a été capté à 185 km/h sur l’autoroute 10 dans le secteur d’Austin.

C’est un policier du poste autoroutier qui a intercepté l’automobiliste de 25 ans originaire de l’Ontario.

Un constat d’infraction de 1603 $ lui a été remis. 

Dix-huit points d’inaptitude ont été ajoutés à son dossier de conduite tant et si bien que son permis de conduire a été suspendu.

La Sûreté du Québec rappelle que la vitesse est l’une des premières causes d’accident mortel sur les routes du Québec.