Jean-François Thibault a été condamné à une peine de deux ans de prison par la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

La prison pour un voleur fort actif dans l'ouest de Sherbrooke

Un voleur qui a réalisé plusieurs vols dans des résidences et des véhicules, particulièrement dans l’ouest de Sherbrooke, se retrouve derrière les barreaux pour une longue période.

Jean-François Thibault a été condamné à une peine de deux ans de prison par la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

Dépendant d’une consommation aux stupéfiants, l’individu de 43 ans a été actif à l’automne 2017, où il a volé pour plus de 40 000 $.

Thibault a reconnu des vols dans des résidences des rues Worthington, Galt Ouest, Saint-Gérard, McMannamy, Cambrai et l’avenue du Parc.

L’individu défonçait des portes pour pénétrer à l’intérieur des résidences. Il y a entre autres volé de l’argent, des appareils électroniques et des bijoux.


Sur la rue Saint-Gérard, Thibault a volé un véhicule Mazda.


Des images de caméras de surveillance et des empreintes sur certains objets volés retrouvés chez lui ont permis de remonter jusqu’à lui.

Ce dernier a aussi effectué des vols dans une quinzaine de véhicules entre octobre et novembre dernier.
L’individu a fracassé les vitres de véhicules pour y voler une console de jeux, des lunettes de soleil, un manteau d’hiver et même des bonbons.

À la suite de son arrestation dans le cadre du projet Maraudage du SPS, Jean-François Thibault a effectué cinq mois de thérapie. Démarche qu’il n’a pas terminée.

Devant la juge Desgens, il a mentionné cependant y avoir trouvé certains outils et a manifesté son intention d’y retourner.

Dans le cadre d’une probation, la juge ne lui a pas laissé le choix en émettant la condition de la mener à terme.

C’est Me Christian Raymond qui défendait l’accusé, alors que Me Geneviève Crépeau représentait le ministère public.

+ + +

1023 comprimés en sa possession 

Le trafiquant  Christian Blais de Windsor a réglé ses comptes avec la justice. L’individu a plaidé coupable à diverses accusations concernant le trafic et la possession de drogues dans le but d’en faire le trafic au palais de justice de Sherbrooke.

Blais a été arrêté en possession de 1023 comprimés de méthamphétamine et de 15,32 g de cocaïne, dont plus de 10 g sous forme de crack, à Sherbrooke le 6 juillet dernier.

L’individu de 29 ans a aussi reconnu deux événements de trafic de stupéfiants en octobre 2017.

« Mon client est un consommateur-vendeur de cocaïne. C’est un ami de Blais qui vendait à un agent double qui l’a dénoncé sans le savoir. Il lui a dit d’aller voir mon client parce que lui ne vendait plus », explique l’avocat de la défense Me Christian Raymond.

Après avoir plaidé coupable, Christian Blais a été confié à une maison de thérapie pour traiter son problème de dépendance.

« Je vais faire ma thérapie et j’ai l’intention de la réussir », a-t-il  soutenu.

Les observations sur la peine seront fixées le 4 septembre prochain.