L’isolement cellulaire complet, en vigueur depuis vendredi à 14h35, a été levé dimanche au pénitencier de Cowansville.

La prison de Cowansville fouillée dans les moindres recoins

Les familles pourront dès mercredi rendre à nouveau visite à leurs proches détenus à l’établissement correctionnel de Cowansville­, alors que l’isolement cellulaire complet, en vigueur depuis vendredi à 14h35, a été levé dimanche.

Le fonctionnement revient ainsi à la normale après une fouille générale du pénitencier, un branle-bas de combat pour le moins inhabituel.

«Ce n’est pas une procédure régulière», reconnaît Line Dumais, gestionnaire régionale des communications de Service correctionnel Canada. «Un isolement cellulaire survient seulement lorsqu’on craint pour la sécurité des employés, des détenus et du public.»

Plusieurs objets «non autorisés» ont été trouvés au cours de la fouille exceptionnelle au sein de l’établissement fédéral à sécurité moyenne. Cependant, leur nature n’a pas été communiquée, ceux-ci devant être analysés. 

En entrevue avec La Presse canadienne, Mme Dumais a confirmé que la fouille visait à trouver de la drogue ainsi que d’autres objets «non autorisés». La porte-parole n’a toutefois pas indiqué quels types de drogues qui étaient recherchés et a déclaré «ne pas avoir plus de détails» pour le moment. 

Les détails de cet isolement cellulaire, ainsi que la nature des «objets non autorisés» saisis dans l’établissement, pourraient être connus mardi, selon la responsable de Service correctionnel Canada. Un isolement cellulaire avait également eu lieu en octobre, à la suite d’un problème technique.

D’après le commissaire adjoint intérimaire aux opérations correctionnelles, Claude Duguay, il n’est pas rare de passer certaines cellules au peigne fin. Par contre, il est nettement moins courant de chercher dans les moindres recoins de l’ensemble d’un pénitencier pour garantir la sûreté du personnel qui y travaille et des prisonniers qui y sont incarcérés.

— Avec la collaboration de Cynthia Laflamme et La Presse canadienne