La marijuana toujours illégale, même à la Fête du lac, dit le SPS

Malgré la volonté du gouvernement de Justin Trudeau de légaliser la marijuana, il est toujours interdit d'en avoir sur soi et d'en consommer.
Des participants de la Fête du lac des Nations l'ont appris mardi soir. Trois hommes âgés de 16, 20 et 31 ans ont été arrêtés par le Service de police de Sherbrooke (SPS) pour possession de marijuana.
«Malgré tout ce qu'on entend, le Code criminel n'a pas été amendé. Ça demeure illégal», fait remarquer Samuel Ducharme, porte-parole du SPS.
«La Fête du lac est un événement familial dans un lieu public. Nous avons toujours sévi et nous allons continuer de le faire. Trois arrestations pour possession de drogue, ce n'est pas exceptionnel.»
Le SPS a aussi dû précéder à des expulsions de personnes ayant consommé de la drogue.
M. Ducharme met en garde les consommateurs tentés de le faire dans un lieu public comme le parc Jacques-Cartier. «Pour plusieurs, ça peut paraître banal, mais il y a des conséquences à se faire arrêter pour possession de drogue», dit-il.
«Ça veut dire un dossier criminel. Après, il devient plus difficile par exemple d'aller aux États-Unis ou de se trouver un emploi. Il faut y réfléchir à deux fois avant de le faire.»
En avril dernier, on apprenait que le gouvernement Trudeau déposera un projet de loi pour la légalisation de la marijuana au printemps 2017.