Jimmy Côté

Jimmy Côté se rend après un siège de quelques heures

Jimmy Côté, l'homme recherché dans les Bois-Francs par la Sûreté du Québec (SQ) au cours des derniers jours, a été arrêté, mais non sans donner du fil à retordre aux policiers.
À la suite d'un avis de recherche pour retrouver l'homme de 44 ans considéré comme dangereux et possiblement armé, la SQ a reçu une information du public, dimanche en fin d'après-midi. Il se trouvait dans le secteur d'un centre commercial du boulevard Jutras à Victoriaville, relate Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ.
«Il se trouvait à l'extérieur. Les policiers ont pu l'identifier à bord de son véhicule», dit-il.
«Il a pris la fuite et il est entré en collision avec d'autres véhicules. Personne n'a été blessé.»
Côté s'est par la suite isolé dans un secteur du stationnement de la Grande Place des Bois-Francs où il menaçait de s'enlever la vie, ajoute M. Tremblay. Son siège a débuté vers 17h30.
«Il s'est rendu vers 21h30. Il a été arrêté.»
Jimmy Côté doit faire maintenant face à une kyrielle d'accusations, comme avoir braqué une arme, utilisation négligente d'une arme à feu, fuite, conduite dangereuse et introduction par effraction.
Rappelons que la SQ était à la recherche de Côté depuis vendredi pour possession d'armes volées et harcèlement criminel. Le 22 septembre, il aurait été en possession de plusieurs armes à feu volées d'une résidence de Plessisville, au Centre-du-Québec.
La Sûreté du Québec précisait que les gens ne devaient pas intervenir directement auprès de lui s'ils l'apercevaient.