Les policiers de Magog sont intervenus tôt mercredi matin pour intercepter un conducteur intoxiqué qui circulait avec de la drogue et des outils de cambriolage.

Intoxiqué, il circulait avec de la drogue et des outils de cambriolage

Lors d’une «opération de routine», les policiers de Magog sont tombés sur un automobiliste qui conduisait intoxiqué, en possession de drogue et d’outils de cambriolage.

L’interception a eu lieu mercredi matin vers 4h20, rapporte la Régie de police de Memphrémagog (RPM).

«Les policiers ont procédé à l’arrestation de l'homme pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, pour possession d’outils de cambriolage et pour possession de méthamphétamines», indique Mickaël Laroche, agent aux relations médias à la RPM.

«C’est à la suite d’une interception de routine que les agents ont procédé à l’arrestation de l’homme de 26 ans. Son comportement laissait croire que ses capacités étaient affaiblies par la drogue.»

Lors de l’interception, les policiers ont aussi remarqué qu’il y avait des outils de cambriolage à l’intérieur du véhicule Volkswagen Golf du suspect. 

«Ce dernier avait une condition de probation qui lui en interdisait la possession. De plus, 16 comprimés de méthamphétamines ont été trouvés, un peu plus tard, lors de la fouille de l’auto», ajoute M. Laroche.

«Une fois au poste de police, l’individu a échoué aux tests exigés par l’agent évaluateur et il a dû fournir un échantillon d’urine. Son permis a donc été suspendu sur-le-champ pour une période de 90 jours et son véhicule a été remorqué à ses frais.» 

L’homme qui habite la municipalité de Bury a été libéré, le temps qu’on analyse son urine et la drogue confisquée, et devra comparaître par voie de sommation.